Le bilan 2011

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette année 2011 ?

2011 a été une année fantastique. Avec Gianmaria et AF Corse, nous avons remporté les titres pilotes et teams en Le Mans Series. Cela a été la même chose en ILMC, avec les titres teams pour AF Corse et le titre Constructeurs pour Ferrari.  Au début de la saison 2011, notre objectif était de gagner autant de courses que possible et le fait d'avoir terminé devant les équipes d'usine, c'st une raison d'être vraiment fiers. Parmi les plus belles courses cette année, je pointerais vraiment celle de Silverstone où nous avons remporté le titre Le Mans Series alors qu'il restait encore une manche à courir et le Petit Le Mans, une des manches les plus prestigieuses du calendrier de l 'ILMC.

Quels ont été les pires moments ?

Du point de vue des courses, il n'ya pas trop de mauvais souvenirs car, comme je l'ai dit, 2011 a vraiment été une année pleine de réussite. La fin de course du Mans a été très difficile, alors que notre voiture perdait progressivement des places à cause d'un problème mécanique insignifiant. D'un de point de vue physique, les courses d'endurance sont très exigeantes, la chaleur dans le cockpit étant réellement éreintante et comme d'habitude, à la fin d'une course de 24 heures, on est très fatigué psychologiquement

Comment expliquez-vous vos succès ?

Le secret de nos succès a  vraiment été l'harmonie et les sentiments qui ont régné entre nous. Gimmi et moi-même avons un style de pilotage très similaire, nous aimons que la voiture ait beaucoup de grip sur l'avant, avec un peu de survirage. Ainsi nous  avons pu trouver le set-up qui convenait le mieux à nous deux.

Quelle est la principale qualité de Gianmaria ?

J'aime les talents de pilote de Gimmi, sa régularité, son calme, sa pointe de vitesse et la manière professionnelle avec laquelle il traite les situations, même les plus difficiles.

Quelle est celle de Giancarlo ?

J'aime le fait que Giancarlo soit modeste, j'aime sa capacité à rester calme quelle que soit la situation. Giancarlo est parfaitement conscient de notre potentiel, de celui de notre voiture et du team et il sait à partir de cela obtenir le meilleur résultat possible. »

Quel est le principal défaut de Gianmaria ?

Je peux dire que je n'ai remarqué aucun réel défaut chez Gianmaria.

Celui de Giancarlo ?

Je n'ai pas encore découvert de mauvais côtés chez Giancarlo.

Qu'est-ce que vous enviez le plus à Gianmaria ?

Je ne parlerais pas d'envie, mais plutôt d'admiration, car en tant que coéquipier et ami, je ne peux qu'être heureux de ce que Gimmi a accompli professionnellement et en tant qu'être humain.

Gianmaria Bruni : J'admire la façon dont il a construit sa carrière, à la fois en F1 et en GT. Giancarlo me sert de modèle positif en tant que pilote et en tant qu'homme.

Qu'aimez-vous le moins chez Gianmaria ?

J'aime tout chez Gimmi. Cela peut sembler évident, mais notre force est basée sur des liens étroits qui nous poussent tous les deux à donner notre maximum pour les mêmes objectifs. 

Quelle course voudriez-vous remporter en 2012 ?

 J'aimerais gagner les 24 Heures du Mans. Monter sur la plus haute marche du podium de la course la plus célèbre du monde est la seule chose qui m'ait manqué cette année.

Quels ont été vos adversaires les plus coriaces ?

Les plus dures, en termes de pilotes et de leurs voitures, doivent être les BMW.

Vous avez tous deux couru en Formule 1, pouvez-vous comparer l'ambiance de la Formule 1 et celle de l'Endurance ?

L'ambiance en endurance est beaucoup plus familière et relax qu'en F1 et il y a davantage de contacts avec le public. La F1, c'est vraiment une partie très importante de ma carrière -223 GP, 3 victoires et 3 poles- et quand j'ai débuté en GT il a fallu que je m'adapte et que j'adopte une approche différente des courses. Le rythme est pratiquement identique mais on ne court pas tout seul, mais à deux et parfois même à trois dans le même équipage. Pour moi, c'est un honneur d'avoir débuté aux côtés de Gimmi, un pilote que je considère comme l'un des meilleurs de la catégorie.

Vous avez piloté la Ferrari F430 et la Ferrari 458 Italia, pouvez-vous comparer les deux voitures ? Quelles sont les principales différences ?

Comparée à la 430, la 458 est vraiment plus performante et vous permet une cadence plus constante sur une longue distance, parce qu'elle use moins les pneus. Le seul paradoxe concerne le moteur, parce que pour avoir le même niveau de performances que nos rivaux nous devons rouler avec des brides pour réduire la puissance par rapport au modèle de série. Néanmoins, cela ne nous a pas empêché de faire une saison véritablement excellente.

source : endurance-info.com


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !