Les courses de LMS

Toutes les interviews de sa saison en LMS :

Du 21/08/10 au 22/08/10 : Les 1000 km de l'Hungaroring ( Hongrie )

Budapest accueille pour la première fois les Le Mans Series sur le "tourniquet" d'Hungaroring. L'ancien pilote de F1 Giancarlo Fisichella connaît ce circuit par cœur."Le Hungaroring est très physique avec ses longs virages et ses gros freinages pour des courbes lentes. C'est sinueux et étroit, il faut être concentré à 100%. La piste est sale hors trajectoire et ça ne pardonne pas", indique Giancarlo Fisichella qui était encore en Hongrie début août avec la Scuderia Ferrari. Le pilote de réserve Ferrari en F1 a pris goût à l'Endurance. Fisico a disputé les trois premières manches des Le Mans Series (trois podiums) et les 24 Heures du Mans avec AF Corse, plus deux courses ALMS chez Risi Competzione cet été. Un été bien chargé pour le Romain avec l'arrivée, le 28 juillet dernier, d'une petite Carolina Fisichella. Toutes nos félicitations à Giancarlo et à sa femme Luna. En attendant Silverstone et Petit Le Mans, Giancarlo sera de nouveau associé à Jean Alesi et Toni Vilander au Hungaroring sur la Ferrari F430 N°95 pour tenter de combler les 10 points de retard sur les leaders du championnat GT2 Pilotes et Teams.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du 16/07/10 au 17/07/10 : Les 1000 km d'Algarve ( Portugal )

Aucune interview trouvée...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du 7/05/10 au 9/05/10 : Les 1000 km de SPA-FRANCORCHAMPS ( Belgique )

[Jean Alesi, Giancarlo Fisichella et Toni Vilander ont pris la troisième place des 1000km de Spa dans la catégorie GT2. C'est le deuxième podium consécutif de l'équipe en LMS et une nouvelle belle performance de Fisichella sur ce circuit. Comme au Castellet, Jean Alesi, Giancarlo Fisichella et Toni Vilander étaient mal placés sur la grille. Mais comme au Castellet, ils ont réussi une belle remontée en course en parvenant à profiter des problèmes d'autres pilotes. L'équipage star de AF Corse termine à la troisième place derrière les leaders de l'équipe, Gianmaria Bruno et Jaime Melo, et la Porsche de Marc Lieb et Richard Lietz. « Nous sommes très heureux de ce résultat, qui est vraiment inattendu après une qualification aussi malchanceuse qui nous a fait partir de la treizième ligne » déclare Giancarlo Fisichella, qui avait signé la pole et pris la deuxième place lors de sa dernière visite sur ce circuit, en F1. « J'ai pris un bon départ et j'ai immédiatement gagné quelques places. Moi et mes équipiers, nous avons réussi à maintenir cet avantage avant de doubler la BMW M3 de Priaulx/Müller/Farfus dans le dernier relais pour finir encore sur le podium. C'était une grande course. »]

[Jean Alesi et Giancarlo Fisichella : leurs impressions après les essais libres. L'endurance est un nouveau défi pour les anciens pilotes de Formule Un Jean Alesi et Giancarlo Fisichella, comme l'a expliqué le pilote italien : « Ce n'est pas facile de partager la voiture avec deux autres pilotes. Nous n'avons fait que dix tours chacun au cours des deux séances d'essais libres, donc ce n'est pas facile de trouver les limites de la voiture. » L'an dernier, le pilote romain avait réalisé la pole pour le Grand Prix de Belgique de Formule Un, mais cette année, « ce n'est pas important d'être en pole, c'est plus important de finir la course » a affirmé Giancarlo. « La course sera disputée car les conditions météo sont toujours imprévisibles ici à Spa. Ce serait bien sûr mieux pour tout le monde que le circuit reste sec, mais ce matin j'étais le plus rapide en piste sous la pluie, donc la pluie ne devrait pas être un problème. » Les deux pilotes sont évidemment ravis de se retrouver sur la liste des engagés des prochaines 24 Heures du Mans. Jean Alesi confirme : « J'ai participé au Mans en 1989, mais je n'avais pas terminé la course suite à un souci mécanique. J'étais impressionné avant mon premier relais parce que le tracé était très rapide : il n'y avait pas de chicane dans la ligne droite des Hunaudières. L'an dernier, j'ai fait un tour de circuit avec Luca di Montezemolo et j'ai pu constaté que la sécurité du circuit s'était améliorée et que je pouvais prendre plus de plaisir au volant, ce qui est très important pour une course de 24 heures. »]

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du 9/04/10 au 11/04/10 : Les 8H du Castellet ( France )

Il a expliqué que le dernier arrêt était pour une crevaison, que l'équipe est heureuse et qu'ils ne s'attendaient pas à un podium pour la première course. Il a de plus beaucoup appris, donc il pense qu'il va s'améliorer, la saison continue.

Jean Alesi et Giancarlo Fisichella ont disputé leur première course d'endurance ensemble il y à quelques jours, aux Huit Heures du Castellet, avec Toni Vilander. Les pilotes Ferrari ont décroché une belle troisième place. AF Corse a un équipage star sur l'une de ses Ferrari en Le Mans Series cette année. Jean Alesi et Giancarlo Fisichella disputent toute la saison et Toni Vilander les épaule pour les courses les plus longues, dont celle du Paul Ricard. Au Castellet, l'équipage a décroché une belle troisième place. La deuxième position semblait pourtant accessible, mais Jean Alesi a eu une crevaison en s'accrochant avec un prototype en fin de course. « C'est dommage que Jean ait eu un accident à dix minutes de la fin, parce que nous étions deuxièmes et nous avions un bon rythme » déclare Fisichella. « Nous étions la meilleure Ferrari sur la grille et pour nos débuts, je suis plus que satisfait, surtout parce que je pense que nous pouvons faire de gros progrès. » Fisico faisait ses débuts en endurance mais pas Alesi, que l'on a vu aux 24 Heures du Mans en 1989. Le Français n'a jamais exprimé une grande passion pour la classique mancelle mais il y a assisté l'an dernier. Les deux pilotes reprendront le volant début mai, aux 1000km de Spa-Francorchamps. En attendant, Giancarlo Fisichella se rend à Shanghaï pour assurer son rôle de pilote de réserve de Ferrari en F1.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !