Grand prix de Turquie

Interview avant le week-end :

Avec sa neuvième place à Monaco, Giancarlo Fisichella a signé le meilleur résultat de l'année pour l'équipe Force India. La VJM02 s'était en effet montrée très à l'aise dans les rues de la principauté, mais il n'est pas sûr que cela se passera aussi bien pour elle, ce week-end en Turquie.

Giancarlo Fisichella est optimiste à l'approche du Grand Prix de Turquie.
"Si on regarde ce qu'il s'est passé à Monaco, on peut dire que nous sommes à la hauteur de Toro Rosso et de Williams. En revanche, j'ai été assez surpris de voir les BMW et les Toyota en fin de grille. Toutefois, ce sont des équipes qui ont d'énormes ressources et on ne doit pas compter les voir à ce niveau très longtemps. J'aime beaucoup le circuit d'Istanbul. C'est un tracé très physique sur lequel j'ai déjà signé de bons résultats, notamment ma quatrième place en 2005. Il n'y a pas grand-chose de neuf sur la voiture pour cette course et ce sera donc encore difficile pour nous, mais nous devons faire pour le mieux. J'aimerais me hisser encore en Q2 samedi, mais nous en saurons plus sur notre compétitivité après les premiers essais libres du vendredi," ajoute le Romain.

Interview après les essais libres :

Adrian Sutil et Giancarlo Fisichella se sont respectivement classés en 17e et 18e positions de la séance de cet après-midi. Ce n'est bien sûr pas satisfaisant, mais les pilotes de l'équipe Force India devancent les deux pilotes de l'équipe Toro Rosso.
"La voiture n'était pas très bien équilibrée ce matin; la voiture était trop pointue et trop nerveuse. Nous avons cependant été dans la bonne direction en changeant certaines choses. Cet après-midi, en pneus durs, nous avons fait de longues séries de tours et nous étions plus rapides, mais je n'ai malheureusement pas réussi à améliorer mon temps en pneus tendres à cause de Nakajima qui m'a gêné dans le virage 12," ajoute le Romain.

Interview après les qualifications :

Giancarlo Fisichella est 19e, mais il pense qu'il était en mesure de faire mieux. "J'ai eu des problèmes avec mes freins aujourd'hui et c'est à cause de ça que je bloquais mes roues ce matin. Nous avons toutefois changé certaines choses avant la séance qualificative et cela a été positif. Malheureusement, lors de mon meilleur tour, je suis tombé sur des drapeaux jaunes qui signalaient la sortie de piste de Piquet et j'ai donc été obligé de lever le pied. Je pouvais me classer parmi les 15 premiers, mais parfois les circonstances vous sont favorables et parfois non. Il est sûr que l'utilisation des pneus tendres sera une affaire délicate demain en course, surtout sous une forte chaleur. J'espère cependant faire une belle course en partant de là où je suis sur la grille," ajoute le Romain.

Interview après la course :

Giancarlo Fisichella n'a bouclé que quatre tours avant d'abandonner. "J'ai eu des problèmes avec les freins durant tout le week-end. Nous avons tout changé pour voir si cela allait faire une différence, mais c'était encore pire aujourd'hui. Ma pédale était de plus en plus longue et j'ai donc décidé de rentrer au stand. Nous avons essayé de réparer pour que je puisse retourner en piste, mais c'était trop risqué."

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×