Grand prix d'Europe

Interview avant le week-end :

Pour sa part, c'est en Sardaigne et en Corse que Giancarlo Fisichella s'est relaxé durant la pause estivale. Contrairement à son équipier, Fisico apprécie le tracé de Valencia.

"J'ai eu un break fantastique avec ma famille. Il y a beaucoup de voyages pendant la seconde partie de la saison, c'était donc agréable de pouvoir passer du temps avec eux, d'autant que mes enfants étaient en vacance. Nous avons pris le bateau et avons passé du temps en Sardaigne. Nous sommes également allé en Corse. Je me suis aussi entraîné pour la fin de l'année. Nous sommes une bonne équipe maintenant, je veux donc être prêt pour toutes les opportunités."

"Le Grand Prix de Hongrie a été très difficile, mais j'avais fait un très bon deuxième relais durant lequel j'ai bataillé avec Kubica et Barrichello. J'espère donc faire aussi bien à Valencia, si pas mieux. J'avais fait une très belle course là-bas l'année dernière, l'une des meilleures, car j'avais été en mesure de me battre en piste pour gagner des positions," explique Fisichella "J'apprécie ce circuit. Bien sûr, ce n'est pas le plus compliqué, mais il y a des possibilités de dépassements et c'est très positif. Nous aurons aussi des nouveautés sur la voiture pour cette course et elles devraient nous faire progresser autant que celles que nous avions reçues à Silverstone. J'espère donc que nous ferons une belle course et que nous pourrons marquer quelques points," ajoute le Romain.

Quelles sont vos objectifs pour le reste de la saison ?
" Continuer sur notre lancée et marquer des points. Il y a quelques opportunités dans la seconde partie de la saison et des circuits que j'apprécie vraiment. Il y a ma course à domicile à Monza, Singapour, Suzuka et Interlagos ou j'ai remporté mon premier Grand Prix. Il y a beaucoup de bonnes raisons d'aller de l'avant pour cette deuxième partie de championnat. "

Interview après les essais libres :

Huitième cet après-midi, Fisichella n'est pas mécontent de lui. "J'ai réussi à signer un bon chrono en fin de seconde séance. Ce matin j'étais en difficulté avec mes pneus arrière, mais cela allait mieux en pneus tendres sur un tour. Nous avons modifié certaines choses pour cet après-midi et je suis persuadé que nous avons été dans la bonne direction. Je sens que nous avons fait un pas en avant, mais les voitures sont proches les unes des autres et nous verrons comment cela se passera demain. J'ai de bons pressentiments," ajoute le pilote romain.

Interview après les qualifications :

Giancarlo Fisichella faisait la grimace à la fin des qualifications. "Je suis très déçu avec ce résultat, car je pense que j'aurais pu facilement me hisser en Q2. Malheureusement, j'ai été bloqué par le trafic durant mon premier tour et j'ai encore perdu 6 ou 7 dixièmes dans mon deuxième tour. La course s'annonce difficile."

Interview après la course :


Contrairement à son équipier qui a ravitaillé deux fois, Giancarlo Fisichella ne s'est arrêté qu'une seule fois. Il termine à la douzième place, devant les deux Toyota.

"Ce fut une course difficile, car notre position sur la grille de départ n'était pas aussi bonne que nous l'espérions. Nous avons donc choisi une stratégie avec un seul ravitaillement et cela pouvait nous faire gagner quelques places - explique le Romain - J'ai pris un très bon départ et j'ai évité tous les incidents. J'étais 13e à la fin du premier tour, juste derrière Adrian. Mon premier relais en pneus durs était très bon, j'avais un bon rythme. Lors de mon ravitaillement, nous avons monté les pneus tendres et cela s'est compliqué. J'ai eu en effet un peu de graining. Je devais garder un bon rythme, tout en surveillant mes pneus jusqu'à la fin de la course. Cette douzième place est un bon résultat pour nous, mais nous devons encore progressé comme nous l'avons fait ce week-end pour marquer des points," ajoute Fisichella.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !