Grand prix d'Espagne

Interview avant le week-end :

Quoi qu'il en soit, les pilotes sont contents d'être de retour en Europe, sur un circuit qu'ils apprécient tous les deux. Toutefois, ils ne pensent pas que leur monoplace sera à la hauteur pour viser les points ce week-end. Là aussi, cela arrivera peut-être plus tard...

Giancarlo Fisichella a de bons souvenirs des précédents Grands Prix d'Espagne. "J'adore revenir à Barcelone, car cela signifie que nous sommes de retour en Europe, sur des circuits que nous connaissons très bien. En 1997 et 2005, j'avais signé le meilleur tour en course à Barcelone.
C'est un beau circuit et j'y sens généralement très à l'aise. Un bon résultat en Espagne vous permet de prendre un bon départ pour la saison européenne."
C'est quoi au juste un bon résultat pour Giancarlo, maintenant qu'il est chez Force India ? "Au Bahreïn, nous avions une meilleure voiture que lors des précédentes courses, mais il nous faut encore franchir une étape pour viser les points. Nous avions fait une bonne course l'année dernière, j'avais terminé à la dixième place. Toutefois, la fiabilité des monoplaces est très bonne et je ne vais donc pas faire de pronostic. Cela ne sera pas facile, car les autres équipes progressent aussi. Je pense qu'un bon résultat serait de terminer la course parmi les douze premiers."

Interview après les essais libres :

L'Italien Giancarlo Fisichella s'est classé à la 12ème place, cet après-midi sur le circuit de Catalunya.
Une performance encourageante, bien qu'il soit difficile de se faire une idée des quantités d'essence embarquées par les uns et les autres.
C'est bien de rouler avec un aileron avant ajustable, de mon point de vue, ça facilite la vie" déclare Giancarlo Fisichella. "Nous avons toujours du sous-virage dans les virages lents et il nous faut encore améliorer notre motricité dans ces sections, mais nous avons été au bout de notre programme prévu pour la journée. Je pense que nous avons fait du bon travail" estime-t-il.

Interview après les qualifications :

C'est Giancarlo Fisichella qui hérite du dernier emplacement de la grille de départ, un honneur dont il se serait passé. "J'ai eu du trafic lors de mon dernier tour et sans ça, je pense que j'étais en mesure d'améliorer mon chrono.La voiture se comportait bien, elle était meilleure que ce matin en essais libres. En outre, notre rythme de course est plus compétitif que notre rythme en qualification. Avec Raikkonen et Kovalainen qui ne sont pas loin de nous sur la grille de départ, je pense que la course sera dure. Nous verrons bien ce que nous réussirons à faire avec notre stratégie. Peut-être gagnerons-nous quelques places," conclut le Romain.

Interview après la course :

"Le premier virage a été assez bordélique, car Trulli est sorti juste devant moi et il y avait beaucoup de débris sur la piste - explique Giancarlo Fisichella - J'étais un peu inquiet à propos des dommages que cela aurait pu causer à ma voiture, mais finalement, ma voiture était totalement intacte.
Je suis rentré alors que la voiture de sécurité était en piste et nous avons changé ma stratégie, ce qui était la bonne chose à faire."
"Juste après mon arrêt, ma voiture était très lourde et j'ai essayé de garder mon rythme, mais ce n'était pas facile. Ensuite, la voiture est devenue de plus en plus efficace et lors des 10 derniers tours, j'étais l'un des plus rapides en piste. Malheureusement, nous avons eu un problème lors de mon dernier ravitaillement et j'ai dû rentrer à nouveau pour reprendre de l'essence. Nakajima en a profité pour me dépasser. L'équilibre et l'adhérence étaient bons et c'est encourageant pour les prochaines courses," ajoute le Romain.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×