Grand prix d'Australie

Interview avant le week-end :

Le Grand Prix d'Australie a eu lieu à Adélaïde à partir de 1985 jusqu'en 1995, avant de passer à Melbourne. Les 58 tours à parcourir se situent dans l'Albert Park. L'équipe Force India débute la saison avec de nouvelles ambitions et de nouveaux partenaires : McLaren Mercedes. Le constructeur allemand pour la motorisation, l'équipe britannique pour la technique.
Giancarlo Fisichella connaît bien le tracé australien. Ce sera sa 14ème participation à l'épreuve qu'il avait remporté en 2005 après s'être élancé en pole position.

"L'Australie est un bon endroit pour moi. J'ai remporté la course en 2005 et commencé en première ligne l'année suivante avec une voiture qui n'était pas aussi compétitive que nous l'aurions souhaité, et j'ai terminé cinquième en 2007. Pour ces raisons, c'est un circuit fantastique piste pour moi, mais c'est également une piste formidable sur le plan du pilotage avec une combinaison de courtes lignes droites, des courbes rapides et des virages lents » confiait le pilote italien. Avoir une bonne motricité est essentielle, particulièrement au début du week-end, quand la piste est encore très "verte.". C'est généralement très glissant le vendredi car c'est un circuit qui n'est pas très utilisé au cours de l'année » soulignait-il. « Il faut une bonne stabilité au freinage. Il y a toujours beaucoup de sous virage, ce qui fait que la voiture glisse des quatre roues. » « Cette année, la course commencera un peu plus tard, à 17h. Il fera certainement un peu plus sombre à la fin de la course, mais je ne pense pas que cela va changer beaucoup de choses pour les pilotes.
A Singapour, nous avons couru sous les lumières et ça n'a pas fait une grande différence pour les pilotes " ajoutait Fisichella.

Interview après les essais libres :

Quatorzième ce matin, Giancarlo Fisichella s'est classé treizième cet après-midi. "Il est encore un peu tôt pour prédire notre compétitivité ce week-end.
La voiture est plus efficace dans les sections rapides, mais pour le moment, j'ai des difficultés avec le train arrière qui se bloque. Je ne suis donc pas encore totalement en confiance. Nous sommes certainement en meilleure position que l'année dernière. Nous verrons ce qui se passera demain, mais nous savons que nous avons encore une marge de progression."

Interview après les qualifications : Non trouvée

Interview après la course :

L'objectif de l'équipe Force India était de placer ses deux voitures à l'arrivée de la course et il est donc atteint avec Adrian Sutil qui franchit la ligne d'arrivée en dixième position alors que son équipier Fisichella se classe à la douzième place. Puis ils se retrouvent respectivement à la 9e et 11e place.
Giancarlo Fisichella était bien moins souriant que son équipier à l'arrivée. "Je suis très déçu par l'erreur que j'ai commise lors de mon ravitaillement. J'ai seulement confondu avec notre place de l'année dernière, lorsque nous étions derniers dans l'allée des stands.
Cela m'attriste cette histoire, car je pensais être en mesure de signer un bon résultat. Toutefois, il y a du positif dans cette course, car nous avons pu rivaliser avec les autres et la voiture a été efficace en course. J'attends avec impatience le Grand Prix de Malaisie."

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !